Risques technologiques et naturels

Etude des dispositifs d?alerte des sites industriels ? à risques ? de l?Artois

01/09/2002 -



Etude des dispositifs d?alerte des sites industriels ? à risques ? de l?Artois


MISE EN PLACE D'UN SYSTEME D'ALERTE PAR APPELS TELEPHONIQUES AUTOMATISES EXTERIEURS

Un système d?alerte par appels téléphoniques automatisés extérieurs est en cours de mise en place par 8 sites industriels :

ATOFINA à Loison-sous-Lens (dès définition du rayon P.P.I.)
CECA à Saint Laurent Blangy
CRAY VALLEY à Drocourt
GRANDE PAROISSE à Bully-les-Mines
I.C .I. C&P SAS à Chocques
NORTANKING à Annay-sous-Lens
SAV ? LVM à Bully-les-Mines
SCHENECTADY à Béthune

Il consiste à émettre, dès le déclenchement d?une alerte (P.O.I. et P.P.I.), des messages par différents canaux (fax, téléphone portable, téléphone fixe,?) et ce, à partir d?une liste d?appels fournie par chaque site industriel (institutionnels, établissements sensibles ou à populations regroupées, figurant dans le document du Plan Particulier d?Intervention de chaque site). Ce système a été testé lors de l?exercice P.O.I. organisé le 08 octobre 2004 par le site SAV-LVM à Mazingarbe et de l?exercice P.P.I., le 18 octobre 2004, sur le site I .C.I. C&P SAS France à Chocques.

Le délai maximal de diffusion du premier appel pour chaque destinataire est fixé à 5 minutes, suivant le déclenchement de l?alerte.
La validité des numéros d?appel sera vérifiée par une campagne annuelle d?appels menée par le prestataire et les industriels pourront gérer l?alerte P.O.I. et l?astreinte interne par ce dispositif,

Echéancier :

Octobre 2004 :
Test du dispositif chez SAV/LVM lors de l?exercice P.O.I. le 08 octobre,
Test du dispositif chez I.CI. C&P SAS France lors de l?exercice P.P.I. le 18 octobre,
Décembre 2004 :
Système opérationnel pour tous les sites (tests internes effectués par chacun des sites et cadrage du dispositif).

Parallèlement, les réflexions concernant l?optimisation de la puissance et de l?emplacement de la ou des sirènes des sites I. C. I., Grande Paroisse, Nortanking et SAV-LVM se poursuivent.



RESULTATS


Mesures d?audibilité à l?intérieur d?un lieu public :
? Sirène inaudible : 9 sites
? Sirène faiblement audible : 1 site
? Sirène audible : 2 sites
Mesures d?audibilité à l?intérieur d?une habitation :?
Sirène inaudible : 7 sites
? Sirène faiblement audible : 1 site
? Sirène audible : 4 sites
Mesures d?audibilité à l?intérieur d?une voiture :
? Sirène inaudible : 4 sites
? Sirène faiblement audible : 4 sites
? Sirène audible : 4 sites

Mesures d?audibilité à l?extérieur :

? pour le site de Cray Valley, au centre, le rayonnement est à peu près circulaire. Au fur et à mesure qu?on s?éloigne, le rayonnement s?évase suivant les différents obstacles qui sont rencontrés sur le trajet du bruit. Sur la carte du bruit résiduel, le niveau sonore le long des axes routiers est important (il varie de 45 à 60 dB et augmente si on s?approche des routes). Sur la carte d?émergence, au centre du rayon, la sirène est toujours audible. Sur les zones le long des axes routiers l?audibilité est également moyenne ou mauvaise.
? pour le site d?Oil Tanking, le résultat est mauvais : à cause du bruit résiduel et de la non-conformité de la sirène, l?audibilité n?est pas bonne sur une zone importante.
? pour Nitrochimie, l?audibilité est correcte pour les zones faiblement urbanisées. Par contre, la sirène est nettement moins audible au fur et à mesure qu?on se rapproche des routes.
? pour Grande Paroisse, l?audibilité est mauvaise principalement à cause de l?importance de trafic.
? pour la SAV, le rayon est plus faible. On retrouve l?influence des routes.
? pour Noroxo, on retrouve la présence des différentes sirènes, avec une audibilité correcte, à l?exception des axes routiers.
? pour ICI, l?influence de l?autoroute et des divers axes routiers est présente. La situation devrait changer : la sirène doit être remplacée.
? pour Primagaz, l?audibilité est parfaite, à l?exception de quelques points situés en bord de route.
? l?audibilité est parfaite pour Dynea.
? pour Schenectady, l?audibilité est excellente partout, à l?exception de l?arrière d?un bâtiment et d?une petite zone en bord de route.
? pour SDHF, l?audibilité est très bonne, en dehors de quelques points en bord de route.

Conclusions générales :
? 2 sites ne disposent pas d?une sirène répondant à la réglementation (Décret du 11 mai 1990),
? pour 5 sites (dont les 2 précédents), la sirène n?est pas correctement audible
Causes identifiées :
Direction du vent,
Circulation routière,
Effets d?écrans (constructions hautes, terrils?),
Bruit résiduel ambiant important (quartiers à forte densité de population),
Dans un cas, localisation de la sirène.
? 1 seul site a une sirène audible en tout point de son rayon,
? Pour 4 sites, la sirène est globalement audible sauf le long des axes routiers.



PARTICIPATION DE LA POPULATION A L?ETUDE


Parallèlement, la population, présente dans les périmètres P.P.I. de ces sites industriels, est directement associée à cette étude.
Environ 43 500 foyers des périmètres P.P.I., répartis sur 35 communes, ont reçu, dans leur boîte à lettres, une semaine avant l?essai qui les concerne, une lettre d?information sur les objectifs et le déroulement de cette opération ainsi qu?un coupon?réponse à compléter et à retourner au secrétariat du S. 3 P. I. de l?Artois.
A partir des retours de ces coupons, le S. 3 P. I. de l?Artois pourra déterminer si le signal a été reconnu par la population et s?il était audible, dans le périmètre P.P.I., à l?intérieur des bâtiments comme à l?extérieur.

RESULTATS - dépouillement par la SOFRES

?Taux de participation de 14 %,
?A la question ? Avez-vous entendu les essais de sirènes ??
réponse OUI : 52 %
réponse NON : 48 %.





DEROULEMENT DE L?ETUDE


Dans la continuité de la campagne d?information sur les risques technologiques majeurs, le S. 3 P. I. de l?Artois à organisé en septembre 2002, une étude acoustique des dispositifs d?alerte des établissements industriels afin de vérifier et d?optimiser leur implantation et leur efficacité.

L?étude concerne 12 sites industriels de l?Artois et suivra 4 étapes :
? test d?audibilité en grandeur réelle en prenant en compte les bruits urbains en différents endroits dans le rayon P.P.I. ainsi que les bruits de la sirène.
? modélisation pour réaliser une carte de bruit prévisionnelle, en tout point, du rayon P.P.I.
? analyse des résultats de la simulation et comparaison aux mesures réelles, afin de caler le modèle et d?obtenir, pour chaque site, une cartographie acoustique prévisionnelle des zones d?audibilité de sa sirène.
? apport, au besoin, de solutions correctives pour assurer l?audibilité dans le rayon P.P.I.



CALENDRIER DES ESSAIS


Site industriel Date des essais
OILTANKING Lundi 23 Septembre 2002
NITROCHIMIE Lundi 23 Septembre 2002
SAV - LVM Mardi 24 Septembre 2002
GRANDE PAROISSE Mardi 24 Septembre 2002
NOROXO Mercredi 25 Septembre 2002
METALEUROP Mercredi 25 Septembre 2002
I.C.I Jeudi 26 Septembre 2002
PRIMAGAZ Jeudi 26 Septembre 2002
CRAY VALLEY Vendredi 27 Septembre 2002
DYNEA (ex PERSTORP) Vendredi 27 Septembre 2002
SCHENECTADY Lundi 30 Septembre 2002
SDHF Lundi 28 Octobre 2002