Risques technologiques et naturels

ENQUETES DE PERCEPTION SUR LES RISQUES TECHNOLOGIQUES MAJEURS

01/04/2001 -


ENQUETES DE PERCEPTION SUR LES RISQUES TECHNOLOGIQUES MAJEURS

PHASE QUALITATIVE

Etude réalisée par la SOFRES en juin 2002.

METHODOLOGIE
2 réunions d?une durée de 3 heures conduites à Lens
- l?une auprès des 25-45 ans (11 participants)
- l?autre auprès des 50-65 ans (9 participants)
L?échantillon était composé auprès de Classes Socio-Professionnelles peu aisées car identifiées lors de la campagne quantitative, comme les plus pessimistes quant à la gestion du risque.

OBJECTIFS
- Définir les préoccupations et les attentes en matière d?information sur les risques technologiques majeurs,
- Creuser la perception de la campagne, tant sur la forme que sur le fond,
- Evaluer la compréhension, la mémorisation et l?appropriation du message,
- Faire ressortir des pistes d?optimisation possibles.

Analyse de chaque outil - contenu et forme - : enveloppe, courrier du Préfet, affiche et plaquette relatives aux consignes, brochure ? s?informer pour mieux se protéger ? et film.

CONCLUSIONS GENERALES SUR LES ATTENTES DU PUBLIC

- Inscription de la campagne dans le cadre d?une action d?information récurrente et suivie,
- Relais d?information dans les lieux publics, organisation de débats publics, rappel dans les bulletins municipaux?
- Demande d?une diffusion individualisée,
- Implication des enfants dans la communication (supports dédiés, interventions scolaires?),
- Clarification du rôle des acteurs relais dans la mise en place des dispositifs de sécurité : enseignants, commerçants?
Résultats détaillés

PHASE QUANTITATIVE

Deux enquêtes menées par la SOFRES sur un échantillon de 500 personnes résidant dans les communes des PPI.
- 1ère enquête avant la campagne d?information (avril 2001)
- 2nde enquête a posteriori (décembre 2001).

INDICATEURS CLES :

Avant la campagne d?information
- 81 % de la population se jugent mal informés,
- 40 % ont pour réflexe de s?éloigner du danger en cas d?alerte,
- 5 % seulement font une description approchante du signal d?alerte,
- Demande forte sur le comportement à adopter en cas d?alerte.
Résultats quantitatifs de la précampagne quantitatifs/Rapport : avril 2001

Après la campagne d?information
- Augmentation de la préoccupation vis-à-vis des risques industriels (+ 10 points),
- Progression de l?information mais 70 % des personnes se jugent encore insuffisamment informés,
- 50 % ont intégré la consigne du confinement,
- 33 % se souviennent avoir reçu la brochure d?information et l?avoir conservée,
- Evolution de la demande d?information : nature du risque, dispositions internes prises par les exploitants?

Mesure du niveau d'information des habitants de l'Artois dans le domaine du risque industriel/Rapport : janvier 2002